Nos partenaires
Menu
Publié le 21 septembre 2022
Pleinement conscients de la nécessité de réduire leur consommation d’énergie pour répondre aux défis énergétiques et environnementaux, les Commerçants Associés s’engagent pour la sobriété énergétique.

Dans la ligne du plan de sobriété annoncé par le président de la République le 14 juillet 2022, l’urgence est d’arrêter dès maintenant toutes les consommations d’énergie qui ne sont pas indispensables. Dans le cadre de ce pacte qui consiste à préférer les économies choisies plutôt que les coupures subies, les Commerçants Associés sont invités à intégrer dans leur propre programme de sobriété énergétique adapté à leur entreprise, ces premières mesures de bon sens.

Baisser la température de consignes en matière de chauffage d’au moins 1 degré (ce qui représente 7 % d’économie de chauffage) ;

Fermer les portes extérieures des établissements sous réserve des faisabilités techniques et de l’accessibilité des clients ;

Maintenir un minimum de température la nuit pour éviter les pics de puissance à 8h ;

Diminuer l’éclairage de la surface de vente et de services de 50 % avant l’arrivée du public ;

Éteindre les publicités et enseignes lumineuses des établissements au minimum entre 1 h et 6 h du matin.

 

Par ailleurs, en cas de crise ou de risque avéré d’approvisionnement en gaz et électricité et de lancement du dispositif d’Ecowatt rouge cet hiver, il est recommandé de :

Baisser la température de consignes en matière de chauffage d’au moins 2 degrés ;

Diminuer l’éclairage de la surface de vente et de services de 30 % quand la faisabilité technique existe pendant la présence du public ;

Eteindre les enseignes lumineuses dès la fermeture et/ou départ du dernier salarié/client de l’établissement ;

Décaler la recharge des batteries en dehors des périodes de pics.

 

L’ensemble de ces actions ont été définies en concertation avec les principales fédérations représentatives du commerce qui se sont réunies cet été pour préciser les mesures du protocole leur permettant d’emprunter la trajectoire de réduction de 10 % de consommation d’énergie d’ici à fin 2024.

La FCA a œuvré sur ce dossier en lien direct avec le Ministère de l’économie ainsi qu'avec l'ensemble des fédérations du commerce sous l'égide du Conseil du Commerce de France.

Mobilisée aux côtés des commerçants associés, la FCA les remercie pour leur mobilisation et est convaincue que le secteur du commerce saura faire face avec efficacité à cette situation particulière, comme ce fut le cas lors des crises précédentes.